Les étapes de la communication

L’étape ou l’enfant a son propre agenda : 

L’étape où l’enfant veut ou ne veut pas. On pourrait aussi parler de l’étape du oui et non. Ici les messages ne sont pas encore intentionnels. 

Si votre enfant est à ce niveau, il est important de l’exposer à son environnement. Il apprend par le toucher, le gouter et l’odorat. Il mettra tout ou presque dans sa bouche. Au lieu de l’empêcher de le faire, il vaudrait mieux surveiller qu’il ne mette pas des objets dangereux dans sa bouche. Progressivement il passera au niveau supérieur. 

L’étape où l’enfant demande ce qu’il veut : 

Pendant cette étape, l’enfant vient vers vous uniquement quand il a besoin de quelque chose. Les messages deviennent intentionnels. Pour satisfaire ce besoin, il va prendre votre main pour vous guider vers ce qu’il veut. Ou vous orienter vers ce qu’il veut, il peut le faire de différentes manières. Encouragez-le à pointer vers la direction de l’objet désiré en lui suggérant la phrase ou le mot a prononcé. Exemple 1 :  

L’enfant vous attire vers un verre d’eau qui n’est pas à sa portée.  

Vous pouvez pointer le verre en disant :  Je voudrais boire de l’eau.

Surtout pas de questions comme dans le cas présent :  Tu veux boire de l’eau ? L’enfant au moment de parler redira ce qu’il entend au moment de demander de l’eau. Donc soit il dira :  

Je voudrais boire de l’eau ou alors Tu veux boire de l’eau ? 

Ce n’est pas évident soyez vigilant.

Il faudra aussi éloigner de sa portée tout objet ou jouet pour qu’il vienne vers vous pour l’obtenir. A ce moment vous saurez comment faire (pointer en disant ce qu’il devrait dire à ce moment). 

Exemple 2 : Si l’enfant aime bien la balançoire. Vous poussez jusqu’à obtention d’un plaisir chez lui et après vous vous arrêtez brusquement et vous lui suggérer ce qu’il doit dire : Encore/ Pousse moi/ …

A chaque tentative de sa part, encourager le, même si le langage n’est pas clair, toujours encourager en répétant de la bonne manière ce qu’il devrait dire. 

Partager sur facebook
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram
Partager sur pinterest

L’étape du début de communication verbale : 

L’enfant commence réellement à s’intéresser aux autres autour de lui. Il veut partager ses centres d’intérêts avec son entourage. Il commence à répondre aux questions simples. Il développe aussi l’attention conjointe (Elle réfère à la capacité de l’individu à partager un évènement avec l’autre, à attirer son attention vers une personne, un objet dans le but d’obtenir un regard conjoint, avec conscience du partage de l’information). Lorsque vous jouez avec lui, placez-vous toujours en face de lui, et montrez-lui des objets en les nommant. Vous pouvez essayer avec des objets de la maison comme : les différents ustensiles de cuisine (en fonction de l’âge de l’enfant). 

A l’étape du début de communication verbale, l’enfant pourra développer l’écholalieL‘écholalie est Une impulsion morbide à répéteren écholes derniers mots des phrases   entenduesparfois les phrases entières. Il existe deux types d’écholalie (l’écholalie immédiate et l’écholalie différée). L’écholalie fera partie d’un prochain article.  

Toujours encourager toutes les étapes du langage, et soyez patient. 

 

L’étape du partenariat : 

Ici l’enfant rassemble toutes les raisons nécessaires pour tenir de courtes conversations. Une fois à cette étape, posez des questions simples et essayez de maintenir la conversation le plus longtemps possible en lui suggérant des réponses quand vous avez l’impression qu’il a du mal.